Bonne santé du cinoche français

17 avril, 2012 (19:41) | Loisir | By: admin

L’année 2012 a démarré en fanfare pour le cinéma français qui a déjà battu tous les records historiques d’entrées en salles à l’international. En effet, Intouchables, le film d’Éric Toledano et Olivier Nakache a dépassé le week-end dernier les 15 millions d’entrées dans le monde et totalise désormais 100 millions d’euros de recettes. Le film peut également se flatter d’avoir dépassé le million d’entrées dans 5 territoires dont l’Allemagne (7,6 millions d’entrées), la Suisse et l’Italie (2 millions de spectateurs). Et ce n’est pas terminé. Le film poursuit sa carrière en Amérique latine et doit encore sortir aux États-Unis au mois de mai. Il devrait donc largement dépasser la barre des 20 millions d’entrées à l’étranger, barre qu’il a tout juste effleurée en France. Le film d’Olivier Nakache et Éric Toledano rejoint le firmament des grands succès tricolores à l’étranger de ces 20 dernières années. Pour l’instant, c’est Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulainqui détient le record avec 23,1 millions d’entrées. Ce film est suivi de La Marche de l’empereur(20 millions) et Astérix contre Cesar(15,9 millions).La performance d’Intouchables est d’autant plus remarquable qu’il s’agit d’une comédie, et qu’il s’agit du genre le plus difficilement exportable hors de ses frontières naturelles. L’autre grand succès du cinéma français à l’export est The Artist, servi par une politique marketing et commerciale concoctée par la Weinstein Cie qui lui a permis de rafler cinq oscars à Hollywood et sept Baftas au Royaume-Uni. Le film de Michel Hazanavicius connaît d’ailleurs, ses plus gros succès sur les marchés anglo-saxons, où il totalise 44 millions de dollars au box-office américain et 1,6 million d’entrées au Royaume-Uni. Un prodige qui n’était pas arrivé depuis le début des années 2000 et que même Taken de Luc Besson n’a pu réaliser. Fort de ces succès, The Artist s’apprête désormais à s’exporter en Asie. Et notamment en Chine où il prépare sa sortie.