Dassault avec Hollande aux Philippines

28 mars, 2017 (15:51) | Uncategorized | By: admin

Depuis hier et jusqu'à mercredi, François Hollande a entamé son dernier périple officiel en tant que président de la République, voyage qui va le mener à Singapour, en Malaisie et en Indonésie, deux pays et une cité-état dont l'expansion démographique et économique est particulièrement importante et soutenue. Ces pays émergents sont donc des clients potentiels de première catégorie et François Hollande a encore une fois emmené avec lui deux ministres, Jean-Yves Le Drian pour la Défense et Christophe Sirugue pour l'Industrie, et plusieurs représentants de grandes entreprises françaises, dans l'espoir d'y conclure des accords dans les domaines des infrastructures, du développement durable, de l'énergie, des transports et de la défense. Dans ce domaine, l'entreprise la plus avancée dans ses négociations et sur laquelle reposent les espoirs du gouvernement et de l'Élysée est bien entendu Dassault Aviation. Le ministère de la Défense de Malaisie souhaite en effet acquérir de nouveaux avions de chasse et le Rafale semble tenir la corde, selon des sources locales. L'avionneur militaire français pourrait donc enregistrer de nouvelles ventes pour son chasseur, qui s'élèveraient à plus de 2 milliards de dollars, soit 1,85 milliard d'euros. Après l'Égypte, le Qatar et l'Inde, la Malaisie pourrait donc être le quatrième pays étranger à choisir un Rafale que le monde entier a injustement boudé pendant des années, malgré ses performances remarquables, qu'il démontre actuellement tous les jours dans les raids de la coalition qui mène la guerre contre Daesh. La possibilité d'un accord de vente explique la présence de Jean-Yves Le Drian dans ce voyage, puisqu'il serait susceptible de signer un contrat avec Dassault Aviation et son homologue malaisien.